fbq('track', 'Lead');
contact
01 85 08 38 06

Quelle formation suivre pour devenir infirmier libéral

La libéralisation de certaines professions commence à prendre de l’ampleur dans plusieurs domaines notamment dans le secteur hospitalier. Que ce soit les médecins comme les infirmiers, on remarque de plus en plus, qu’il y a une ruée vers cette libéralisation. En 2017, il y avait en France 681 459 infirmiers avec près de 17% de libéraux ou mixtes. Nous allons alors nous intéresser à leur cas et tenter de savoir quelle est le chemin à suivre pour être un infirmier libéral ? 

Quelle est la procédure à suivre ?

L’infirmier libéral est celui qui après avoir été diplômé et avoir exercé dans un hôpital, décide de travailler dans un cabinet. La plupart du temps, il travaille à domicile. La première étape pour devenir infirmier est de passer par un institut de formation en soins infirmiers. La durée de cette formation est de trois ans. C’est de cette manière que l’on obtient son diplôme d’Etat (DE). C’est une formation longue, sérieuse car la profession d’infirmier n’est pas à prendre à la légère. Les infirmiers sont amenés à s’occuper de personnes malades, souvent dans des situations complexes ou critiques. Ils doivent en ce sens, être aptes à prodiguer des soins. 

A la suite du DE, ils ont la possibilité de devenir infirmier en pratique avancée grâce au DEIPA (diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée). Sachant que le diplôme d’Etat correspond à un grade de licence, le DEIPA quant à lui équivaut à une formation de niveau bac+5. Voilà les formations qu’il faut avoir suivi pour devenir infirmier libéral. Toutefois, ajoutons qu’il faut avoir un minimum de trois années d’expérience dans le secteur hospitalier pour s’installer en tant qu’infirmier libéral. Se former et devenir libéral est aussi faisable pour les médecins. Si vous suivez cette formation pour devenir médecin libéral, vous pourrez travailler librement, et à votre rythme.

Quelles en sont les raisons ?

Plusieurs raisons poussent les infirmiers à s’installer en libéral. Tout d’abord, les horaires pour les infirmiers qui s’occupent des urgences à l’hôpital sont très contraignants. Et cela peut impacter négativement la vie privée. De plus, lorsque l’on ouvre son cabinet dans le privé, on en devient le chef. On peut dans ce cas, facilement organiser ses rendez-vous et son travail en général. Pour se faire connaître, on peut opter pour la création de site mais on peut aussi compter sur le bouche à oreille qui fait toujours son effet. 

En outre, certains disent que les salaires pourraient motiver beaucoup d’infirmiers à s’installer en libéral. D’après nos recherches, le salaire moyen d’une infirmière libérale serait de 3600 euros, d’autres sources affirment qu’il serait compris entre 2000 et 2500 euros. C’est une somme importante lorsque l’on sait que le SMIC en France tourne autour de 1200 euros. De plus, il semblerait qu’une infirmière libérale sur quatre touche près de 6000 euros par mois. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *